Booster CBD : comment ça s’utilise ?

Dans le circuit du commerce actuel, il se trouve que des produits connus sous l’appellation d’un « booster de CBD » regorgent l’étalage de nombreux revendeurs spécialisés. En effet, ce ne sont pas tellement des offres destinées à être utilisés directement pour le vapotage. À vrai dire, ils sont surtout indispensables pour la réalisation de l’eliquide DIY en fonction des besoins du vapoteur.

Booster de CBD : mode d’emploi

Bien entendu, l’élaboration d’un tel eliquide CBD par soi-même permet l’obtention d’un produit personnalisé capable de répondre, à tout instant, à ses goûts et préférences. Quoi qu’il en soit, pour ce faire, il importe de respecter certaines exigences dictées par la Directive Européenne sur les Produits du Tabac ou TPD. En l’occurrence, le conditionnement du booster CBD dans des flacons normalisés de 10 ml est tellement prescrit. Pour des raisons pratiques, cette disposition facilite énormément le dosage en CBD de chaque apport dans la réalisation de l’e-liquide fait maison par son fabricant. En réalité, c’est la proportion du booster intégrée dans la solution de base qui va participer à la composition finale du mélange obtenu. C’est ainsi qu’il fait partie des principaux ingrédients nécessaires dans la création d’une solution de CBD maison.

Un booster de CBD contient deux composants essentiels

En principe, un booster de CBD ne doit renfermer que deux constituants de base : à savoir, d’une part, du CBD pur dont la quantité varie en fonction de sa concentration dans la solution de base qu’il contient. De l’autre, du propylène glycol qui sert à diluer le CBD proprement dit. Dans cette optique, un Booster CBD ne comporte nullement ni saveur ni odeur. Cependant, il peut avoir des coloris caractéristiques en fonction de son degré de concentration dans la solution proposée. La pureté d’un booster CBD reste, à juste titre, l’un des conditions sine qua none de la réussite de la production souhaitée.

Dosage du booster de CBD pour la préparation

Pratiquement, il est permis de diluer son booster de CBD au sein même du flacon qu’il contient. Il est, également, possible d’effectuer ce mélange dans son clearomiseur. De toute manière, cette méthode n’autorise pas à un dosage précis de la quantité de CBD nécessaire à la fabrication escomptée. La concentration du produit utilisée reste toujours la base de départ d’un tel procédé. À titre d’illustration, il suffit de se rendre compte qu’un booster CBD 1000 mg donne accès à l’élaboration de 100ml de liquide CBD dosé à 100 mg, soit l’équivalent de 10 flacons de 10 ml.

Et si le CBD pouvait servir aux animaux domestiques ?
Toutes les vertus bien-être du CBD